08 juin 2010

Faire le deuil d’un amour...

Faire le deuil d’un amour...

Peut on réellement faire son deuil d'un amour spirituel ? 

J’y arrive pas... C'est techniquement impossible, ou alors, éventuellement, quand "le prochain" arrive. et encore...

Je fais partie des femmes qui vivent POUR l’amour. Il m'est impossible de m'imaginer sans mari.

Depuis 2001… A a été le premier homme. un peu comme Adam le premier homme, mais dans mon monde à moi.

A est resté à jamais dans mon jardin secret. On parle du fait que chacun a un coté caché qu’absolument personne ne peut voir, meme les personnes les plus proches. A est mon jardin secret.

A c’est l’homme de ma vie, en secret. Un amour spirituel, pas lié au temps ni à l’espace, une personne d’une douceur infinie, d’une éducation très droite, un corps rond et chaud.

Perfect fit and Perfect suit, for me. 

Depuis 2001 il aurait pu etre mon mari, mon amant, mon amour, mon compagnon, mais on a raté le coche. Problème de timing...

Loin de lui, j'ai tenté de construire ma vie, me suis mariée, divorcé, les echecs amoureux suivent les echecs amoureux... A chaque fois que je suis célibataire, ou mal accompagnée, A est dans mon esprit, il occupe mes pensées nocturnes, je fantasme sur une probable reprise de l'histoire, là où elle s'était arretée, et je pense qu'elle s'était arretée sans réelle raison valable. C'est ce qui me tue maintenant.

A reste encore et toujours dans mon coeur.

J’ai revu A hier. J'ai besoin de soit reprendre l'histoire, soit tirer un trait sur lui. Mais l'oublier, je n'y arriverai jamais, ni à me persuader qu'une vie à deux serait impossible, pas pratique, pas évidente, mixte...

Lui meme n'arrive pas à se convaincre de cette impossibilité de "nous deux".

Il me dit qu’il est marié, je n’arrive pas à le croire.

Il m’a dit de nombreuses fois qu’il est désolé, que c’est une femme de son pays, qu’ils ne vivent pas encore ensemble, qu'il est en train de préparer leur appartement et qu'elle n'est "pas encore" enceinte. Aïe, mon coeur a mal. Moins il en dit, mieux c'est.

Est ce que "eux" c'est aussi fort, aussi spirituel, aussi durable que "nous"? Est ce que c'est possible qu'il ait fait le deuil de moi ?

Il m’a serrée fort dans ses bras ça m’a anéantie.  il m’a serrée tellement fort dans ses bras. 

Il sera mon mari, mon ame sœur, pour les Mondes de Dieu... cette idée est réconfortante, mais ce n'est pas tant réconfortant que ça... 

Peut on réellement faire son deuil d'un amour spirituel ?

Posté par westickto29 à 13:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Faire le deuil d’un amour...

Nouveau commentaire